Ecouter, parler, lire, écrire : voici l’ordre logique pour apprendre une langue

Lorsque nous avons appris notre langue maternelle, nous avons d’abord écouté pendant des mois nos parents, nos proches. Déjà dans le ventre de notre maman, nos oreilles percevaient des sons.

Ensuite, nous avons balbutié des syllabes, puis dit des mots. Cet input permanent a été essentiel pour nous familiariser avec la langue.  

Plus tard, nous avons lu (d’abord en regardant les images, puis les mots, les phrases).

 Et en dernier lieu, nous avons écrit. Pourquoi ferions-nous autrement lorsque nous apprenons une langue seconde ?  

Si on peut sans aucun doute reconnaître l’importance de la grammaire et de la conjugaison, ces différents éléments ne doivent cependant pas être expliqués pour  parler.  

En ce qui concerne le vocabulaire, il s’installera peu à peu, selon les besoins des apprenants.

Est-il utile d’apprendre de longues listes de vocabulaire si on ne sait pas construire une phrase avec celui-ci ? NON !

Une fois de plus, les enfants expriment joyeusement leurs pensées en se moquant de l’absurdité suivante : apprendre une langue seconde en commençant par la dernière étape : l’écrit.  

Pourtant, malgré les résultats médiocres en langues, l’écrit passe encore avant l’oral.  Il faut renverser ce système et favoriser l’oral avant tout.  On ne construit pas une maison sans fondations !

 

 

Publicités